Do you know your morels?

Connaissez-vous vos morilles ?

Connaissez-vous vos morilles ?

Comment naviguer avec les noms des espèces ? Chaque région du monde a ses propres noms familiers, souvent simplement basés sur une couleur : champignon noir, rouge, ... Ainsi, les cueilleurs de morilles de feu dans le nord-ouest de l'Amérique offrent des morilles blondes ou noires (coniques), grises ou tomenteuses selon les caractéristiques visuelles.

En fait, il existe une nomenclature officielle avec des consonances latines. Elle est tenue par une organisation internationale, l'Index Fungorum, et régulièrement mise à jour sur leur site web à la suite du raffinement de l'analyse génétique. Les espèces se multiplient et se subdivisent selon des caractéristiques qui échappent à l'œil nu. L'attribution du genre (premier terme du nom ou taxon, le second terme désignant l'espèce) change lorsqu'on découvre une filiation avec un premier ancêtre différent de celui imaginé jusqu'alors. En revanche, conventionnellement, le nom de l'espèce reste celui donné par la première personne à avoir rapporté la présence d'une espèce.

Pour un commerçant, la précision est importante mais parfois difficile. Ainsi, il existe à ce jour plus de 65 espèces du genre Morchella : 36 d'entre elles descendent du même ancêtre "blond" (esculenta), 27, d'un ancêtre commun "noir" (elata) et deux d'un troisième ancêtre (M. rufobrunnea). Seules cinq espèces fréquenteraient les brûlis. Contrairement aux croyances des cueilleurs, elles descendraient toutes du même ancêtre "noir" : Mel-1 ou tomentosa (Mel pour M. elata par opposition à Mes pour M. esculenta), Mel-6 ou sextelata, Mel-7 ou eximia, Mel-8 et Mel-9 ou exuberans. Cette dernière serait la seule trouvée dans les brûlis à l'est des Rocheuses.

Certaines espèces de Morchella sont illustrées sur les photos ci-dessus : a) M. vulgaris (épitype). b) M. anatolica (PhC233). c) M. ulmaria (holotype). d) M. esculenta (épitype). e) M. castaneae (holotype). f) M. exuberans (holotype). g) M. americana (holotype). h) M. quercus-ilicis. h) M. kakiicolor (holotype). i) M. deliciosa (PhC90). j) M. eximia (épitype). k) M. dunalii (épitype). l) M. pulchella (holotype). m) M. sceptriformis (holotype). n) M. purpurascens (épitype). o) M. semilibera (néotype). Déconcerté ? Si vous obtenez des morilles de feu chez Mycoboutique, elles partagent probablement le même ancêtre "noir" et le même goût étonnant. Souvent, nous ne pouvons pas être plus précis. Quoi qu'il en soit, vous pouvez être assuré de leur qualité.